Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calibre 35

  • : Le site de calibre 35
  • Le site de calibre 35
  • : Collectif regroupant des auteurs de romans noirs autour d'un projet commun : diffuser la vitalité de la scène rennaise, faire émerger de nouveaux talents, participer à la publication de recueils de nouvelles, à des salons, tables rondes, etc.
  • Contact

Interviews et chroniques


F. Paulin et D. S. Khara - TV Rennes 35
10/02/2012 (aux 15:25 et 26:35 min)
 

F. Paulin et D. S. Khara - RCF Alpha
15/11/2012

Recherche

7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:37
Pour une dent, toute la gueule (Pascal Galodé éditeurs),
nouveau roman de Frédéric Paulin vient juste de paraitre.

Une présentation dédicace de l'ouvrage aura lieu le mercredi 10 octobre 20 h 30, à la librairie le Pécari Amphibie, 1 rue Saint-Louis à Rennes.

Pour une dent, couv

 
Une ville de province qui ronronne dans son train-train quotidien peut parfois cacher des fantômes au fond de ses placards. On ne s’étonnera donc pas qu’à l’heure où les hommes grisonnent et songent à prendre leur retraite après une carrière professionnelle exemplaire et une vie familiale apparemment sans remous, ceux qui tiennent les rênes de la municipalité, des médias et de la communication et qui auraient souhaité oublier un passé militant et des relations de jeunesses inavouables voient parfois ces mauvais souvenirs surgir inopinément.
Alors, lorsque deux anciens maoïstes du Parti-Communiste Marxiste-léniniste Français se mettent en tête de faire la peau à un ex de la Gauche Prolétarienne, la violence peut devenir un torrent que rien ne pourra plus endiguer. Mais si cette sordide course poursuite est d’abord mue par la volonté de venger la fille de l’un des deux protagonistes, on s’apercevra vite que c’est aussi l’occasion de solder des comptes politiques vieux de quarante ans, de fuir un embourgeoisement devenu trop oppressant, ou même de faire un bras d’honneur à un cancer en stade final. Voilà différents objectifs à atteindre pistolet au poing et lutte des classes en bandoulière, sans plus se soucier des bonnes consciences et du savoir-vivre.
Où l’on découvrira que les idées de jeunesse prennent un sacré coup de vieux lorsque les années passent…
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires